La V.O. de l’imposture bretillienne

31 Juil

Voici une version complète et actualisée de l’imposture bretillienne (clic).

2 Réponses to “La V.O. de l’imposture bretillienne”

  1. JB Courso 31 juillet 2015 à 21 h 16 min #

    Et pan sur le bec comme dirait le canard ! tant d’arrangements entre soi, pour ne pas dire plus, pour une dépense à minima de 250 000 €, sans compter la mobilisation des fonctionnaires, et les frais induits de publicité, restaurant, voyages, buffets et autres festivités pour satisfaire la vanité de M. Tourenne… c’est quand même cher payé.
    Peut-on extrapoler ? si tout se passe comme vous le résumez si brillamment pour ce « gentilé », qu’en est-il des sujets et des budgets plus importants du département ? mêmes pratiques, méthodes et tours de passe-passe ?
    Si nous sommes dans une République bananière c’est probablement à cause du réchauffement climatique. Je n’arrête pas de perdre mes illusions concernant la démocratie.

  2. P. Jéhannin 31 juillet 2015 à 21 h 26 min #

    Même punition, même motif : depuis que j’ai le temps de regarder le fonctionnement de l’échelon départemental d’un peu plus près, je suis vraiment surpris de ce que je découvre.

    Je ne dis pas que tout est mal, mais je vois bien que le ver est dans le fruit.

    Par contre, dans le cas d’espèce, je n’ai pas conscience d’un coût de 250.000 euros.

    L’aurais-je malgré moi suggéré ?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :