Radio Laser : radio chouchou ???…

21 Déc

Les subventions de fonctionnement versées aux radios associatives par le département, qui plafonnent au total à 37.300 euros ces 3 dernières années, sont attribuées sur avis d’un groupe de travail dont je ne connais pas la composition, en fonction nous dit-on « des actions mises en place sur des critères précis tels que la formation des personnels et des bénévoles, le personnel salarié, la zone de diffusion, la présence d’informations locales, le nombre d’heures de programmation propre, la communication sociale et de proximité, la formation de jeunes et des personnes en insertion, l’action culturelle et associative. »

Au sein de cette enveloppe demeurée constante, la subvention attribuée à Radio Laser a progressé pour sa part de 26,5 % en 2013 et de 7,1 % en 2014, soit de 35,6 % en 2 ans, pour être portée à 4.500 euros.

Radio Laser a par ailleurs bénéficié d’une subvention de projet de 6.000 euros en 2013 pour l’expérimentation durant 3 mois d’une chronique journalière sur l’économie sociale et solidaire, aux termes d’une convention avec le département qui prévoyait que le Conseil général soit invité au comité de pilotage et que parmi les critères d’évaluation de cette opération figure le nombre de sujets traités proposés par le département (tant qu’à faire).

Je n’en suis pas à dire qu’il s’agit d’une radio institutionnelle, mais les liens ne sont apparemment pas minces et je comprend le Conseil général quand il se réjouit de voir Radio Laser « parfaitement installée dans sa mission de relais et d’animation de la vie locale » pour motiver sa subvention (délibération du 12 février 2014).

Je me demande seulement si ceci n’expliquerait pas un peu cela :

Radio_Laser
(
cliquer sur l’image pour l’agrandir)

3 Réponses to “Radio Laser : radio chouchou ???…”

  1. Sylvain Delfau 22 décembre 2014 à 13 h 37 min #

    Bonjour, est-ce possible de vous inviter à la radio pour débattre de tout ça? en tous cas nous sommes ok. appelez-nous au 02 99 57 06 20. bien à vous,

  2. JB Courso 26 juillet 2015 à 19 h 11 min #

    Vous leur faites un procès d’intention. Ils font preuve de beaucoup d’indépendance: ils écrivent le mot en question tantôt sans accent, tantôt avec (aiguë et circonflexe), en majuscule, avec deux L. N’est-ce pas une preuve? D’ailleurs, un mot, que personne ne sait comment l’écrire, n’est assurément pas le bon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :