Au diable l’avarice

13 Août

A mon avis, ce qui a coûté cher, ce n’est pas vraiment le dernier segment (quoique l’on ne sache pas très bien, et même pas du tout, si « on en a eu pour notre argent » : il faudrait pour cela disposer au moins du cahier des charges du marché public « à procédure adaptée » qui a été passé avec Monsieur Jacques Delanoë).

C’est plutôt tout l’ensemble, qui démarre avec « l’audit identitaire » réalisé en 2009 par le cabinet « Comanaging » (un joli nom, n’est ce pas ?), évalué à 100.000 euros, auquel a fait suite par exemple la mise en place du site « portrait35 », le guide de marque du territoire « Haute-Bretagne » (à noter que le département d’Ille-et-Vilaine n’a pas eu l’audace de déposer en même temps l’appellation « Haut-Breton » : il attendra le 17 décembre 2013)… et certainement bien d’autres choses, dont – ces derniers temps – la création du fameux gentilé.

Quand on songe au fait que l’emploi, l’économie, l’environnement et certaines actions culturelles ne sont que des compétences facultatives des départements… ça laisse rêveur sur le coût de nôtre mille feuilles politico-administratif.    😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :