Parlons compétence générale

28 Juin

Il est temps de confier aux Régions l’exclusivité de la compétence économique
et
cela relève à mon avis d’une Assemblée de Bretagne incluant la Loire-Atlantique

(en tous cas, il ne faut plus – selon moi – que cela relève des Départements)

***

Un exemple…

Le 18 janvier 2012, la frégate La Motte-Piquet croisait au large de Koweït City.

Au moins 3 conseillers généraux d’Ille-et-Vilaine, dont le Président, s’étaient donné le mal de se déplacer jusque là, pour une valeureuse « opération de soutien de nos entreprises à l’exportation » (sans être apparemment détenteurs d’un « mandat spécial », mais c’est un détail).

La manifestation était organisée par Carl Bois, à l’époque directeur de la Chambre de Commerce et d’Industrie Internationale, accessoirement secrétaire général adjoint de l’amicale des officiers de marine de réserve, ultérieurement recruté par le Conseil Général comme « Directeur de projets économiques ».

Un chic « coquetel » (sic) avait été très élégamment servi par la Marine Nationale au cours de la soirée dite « de prestige » qui avait couronné cette brillante manifestation co-financée (notamment par la collectivité départementale à hauteur de 10.000 €, via la CCI internationale).

JLT_JH

Au nom de la « clause de compétence générale », nos élus se faisaient fort d’ouvrir à l’international de fabuleux marchés aux entreprises qu’ils qualifieront quelques mois plus tard d’entreprises « bre-ti-lliennes ».

Jean-Françis Richeux (qui était également du voyage) n’avait pas manqué de souligner sur son blog dès le 22 janvier 2012 que notre collectivité territoriale dispose de « tous les outils pour répondre rapidement et concrètement aux attentes de nos amis koweitiens » (clic)

JFR

Et par la voix de Louis Dubreil, qui n’était pas du voyage, le groupe socialiste du Conseil Général confirmera le 8 octobre 2012 que : « Se prévalant de sa clause de compétence générale », le Département « démontre qu’il est un acteur à part entière du développement économique » … « Cette coopération en cours de formalisation donnera lieu prochainement à la signature d’une convention de partenariat » (clic)

Il faudra cependant attendre le 15 novembre 2013 pour que le Président du Conseil Général « re tweet » que ça y’est, c’est fait !…

FL

Il ne s’agirait pas d’une mince affaire, en effet :

« 2.000 vaches et chèvres laitières, des machines, de l’équipement d’exploitation agricole, de l’alimentation animale… La liste d’achat du National Livestock Equipment, le principal acheteur koweïtien, a de quoi faire saliver les entreprises locales. Car il s’agit d’équiper dès maintenant une cinquantaine d’exploitations de 800 vaches au Koweit, une centaine à court terme ».
 
vaches_koweit_15-11-13

Sauf qu’il n’y avait rien de fait, et que l’on est très loin de ce qui pourrait se faire.

Non seulement, au bout de 30 mois de préliminaires, je constate que le Koweït n’a pas l’air si motivé que cela pour travailler avec le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine, mais celui-ci avait tout simplement oublié qu’un Département n’était pas compétent pour signer avec un Etat.

Qu’importe : il suffisait d’attendre que l’Etat (le nôtre) aient d’autres bonnes raisons de signer une convention de coopération économique avec le Koweït pour tenter d’y glisser tant bien que mal le dossier.

Et c’est finalement ce qui a été fait, après que par délibération du 13 février 2014, l’assemblée départementale ait monté une usine à gaz pour tenter de poursuivre un projet qui fond comme neige au soleil à chaque étape dont nous réussissons à avoir connaissance (qui sait ce qu’il en reste exactement, aujourd’hui ?).

Il s’agit curieusement d’un projet que le Conseil Général d’ille-et-Vilaine veut croire, ou en tous cas qu’il veut à tout prix présenter comme étant en phase opérationnelle. D’ailleurs, comment pourrait-on justifier la participation des conseillers généraux au fameux « coquetel » autrement ?… 

vaches_koweit_14-02-14

 source : Ouest-France, qui est toujours vachement bien informé

C’est à Jeanine Huon (la marraine de la frégate, qui était du voyage), qu’il est revenu d’expliquer que la voie était maintenant complètement ouverte (?) mais que finalement « le tout se résume à un plan »

De son côté, le Président J-L Tourenne écrit sur son blog le 14 février 2014 :

« Un accord entre le Koweît et la France sera signé à Paris le 17 février prochain et certainement en Ille-et-Vilaine dans les jours qui suivront ».

Or, nous voici fin juin…  et je constate que ce dernier n’est pas signé.

En dépit des centaines de milliers d’euros qui ont déjà été engagés, je crains même qu’il ne le soit jamais, ou alors qu’il ne mène à rien.  :-(

J’en avais alerté les autorités dès le mois de mars : voir ici.

Je prends rendez-vous.

***

Oui, il est temps de confier la compétence économique aux Régions

***

Pour aller plus loin :

2 Réponses to “Parlons compétence générale”

  1. DraganB 28 juin 2014 à 11 h 04 min #

    Aujourd’hui dans le Ouest : « L’armée recrute (je crois) la jeunesse brétillienne ».

    Mais « est-ce que cette jeunesse souhaite se dénommer  brétillienne » ? Telle est la vraie question…

  2. P. Jéhannin 28 juin 2014 à 11 h 08 min #

    Sans compter que l’article explique finalement que 90 à 95 % de ces jeunes ne sont déjà plus « bretilliens » puisqu’ils sont dispersés partout en France !… Je vais faire un billet là-dessus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 367 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :