Du « jury » O-F au comité « pipo »

8 Août

Connaissez vous la composition du « jury » réuni par le quotidien Ouest-France, au début 2012, pour lancer le sondage portant sur 10 des 495 propositions de ses lecteurs internautes, auquel 8.954 d’entre eux ont bien voulu répondre ?

Il y avait 8 membres :

– Pascal Aumasson, directeur du musée de Bretagne (ndlr : à l’époque)
– Roger Besnard, (Roger Le Contou) conteur gallo
Jacques Delanoë, conseiller en communication
Josiane Ermel, directrice du Comité départemental du tourisme
– Marie-Odile Gatel, responsable de la promotion d’Ouest-France en Ille-et-Vilaine
– Jean-François Guérin, conseiller général du canton de Redon
Jean Huchet, journaliste, attaché à la rédaction en chef d’Ouest-France, spécialiste des noms de lieux, auteur de la chronique « Un lieu, un nom » dans Dimanche Ouest-France
– Glenn Jegou, directeur de Skeudenn bro Roazhon

C’est très intéressant de comparer la composition de ce « jury » avec la composition du comité dit d’ « experts », cooptés par Jacques Delanoë agissant en qualité de publicitaire appointé par le Conseil Général… « présidant » le 25 mai 2013 l’intense réflexion d’une instance devenue en fin de course le « comité du gentilé » pour préparer le travail des élus.

Dans ce comité, que je me sens obligé d’appeler le comité « pipo » puisqu’il est manifestement beaucoup plus proche des « peoples locaux » qu’il ne l’est des principaux intéressés, il y avait 12 membres que Jacques Delanoë avait officiellement mission « d’encadrer » :

– Fred Cavaye, cinéaste
– Joël Cheritel, président de l’Union des Entreprises d’Ille-et-Vilaine
– Romain Danze, capitaine des « Rouge et Noir »
Josiane Ermel, directrice du comité du tourisme Haute Bretagne
– Servane Escoffier, navigatrice
– Julie Fouquet, MRJC 35 (Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne)
– Loïc Fremont, directeur des théâtres de Saint-Malo et de l’association « Si tous les ports du monde »
Jean Huchet, ancien journaliste à Ouest-France
– Béatrice Macé, directrice des TransMusicales
– Jean Ollivro, géographe
– Olivier Roellinger, chef cuisinier
– Riad Sattouf, auteur de bande dessinée et cinéaste

Ils auraient été choisis sur des critères de « compétence », de « représentativité » et de « notoriété », mais j’avoue qu’en ce qui me concerne, je perçois mieux leur docilité que leur légitimité.

Il est évident que concrètement, on a prorogé 2 incontournables, mais après ?…

Il y a plusieurs choses que j’aimerais bien connaître :

– l’improbable compte-rendu des échanges, qui auraient été passionnants ou/et passionnés
– les conditions dans lesquelles a été introduit dans le débat l’appellation « Bretillien(ne) »
– l’exact « statut » du « président » pour savoir s’il a lui-même participé ou non au vote.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :