Le point de vue d’Albert Camus

29 Juil

« En nous offrant un gentilé, le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine a validé dans les termes ce que nous étions depuis fort longtemps : une famille, avec ses richesses et ses différences. A quoi bon dans ce cas la nommer ? Parce que les mots sont performatifs, et que « mal nommer les choses c’est ajouter du malheur au monde » (Camus) »

(Audrey Higelin… et Gaïa Higelin-Fusté, son amie bretillienne de genre canin)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :